Le centre Assise repose sur les trois piliers que sont le christianisme, le zen et la thérapie initiatique. Depuis 2004 le centre propose un cheminement sur 3 ou 4 week-ends : "La Voie de l'unité". Les animateurs ne sont plus ceux du début mais le cycle est toujours proposé. Le prochain week-end proposé a lieu les 19-20 janvier 2019 (cf. la présentation en fin de ce message).

Le présent blog est intitulé "Voies d'Assise : Vers l'unité" pour montrer que ceci est l'un des leitmotiv du centre.

  • I - Annonce et bilan du cycle qui a eu lieu en 2005-2006 : suivi de l'enseignement de Jacques Breton lors du premier week-end (ce sont des notes prises par un participant).
  • II - L'évolution de ce cycle au cours des années avec la présentation complète de la proposition 2018-2019.

 

 La Voie de l'Unité

 

I – « Cheminer dans la confiance »

La Voie de l'Unité en 2005-2006

 

1) Annonce et bilan des 3 week-ends de "La Voie de l'unité" de 2005-2006.

●    Annonce dans la plaquette du programme :

Les 3 week-ends qui vous sont proposés vous offrent les moyens de donner sens à votre vie qui est à la fois physique, psychique et spirituelle, par une meilleure connaissance de vous-même – Qui suis-je ? Comment devenir ce que je suis ?

Le Zen, des enseignements, des partages, des exercices initiatiques…, l’Eucharistie vous aident à approfondir un des aspects de ce chemin.

« Cheminer dans la confiance » sera le thème de cette année.

Pour que ce parcours soit juste il est demandé aux participants un engagement à suivre en totalité ces 3 week-ends et, pour les personnes nouvelles, un entretien préalable avec un des animateurs.

Animation : Jacques BRETON, Marie-Aleth LAGENTE et Bénédicte de NAZELLE

 

●    Bilan des 3 week-ends (Voix d'Assise n° 35)

L'année s'achève : en même temps que la venue de l'été vient l'heure des bilans. En ce qui concerne la série des trois week-ends de la voie de l'unité, le bilan est largement positif. Les participants ont exprimé leur satisfaction de sentir qu'il cheminait progresse, leur joie de se retrouver régulièrement dans ses week-ends sont des repères, des balises au long de l'année, également l'importance que ces week-ends ont prise pour eux.

Ces week-ends de l'unité s'adressent à toute personne en recherche d'approfondissement spirituel, en demande d'une meilleure connaissance de soi et qui veulent découvrir les trois aspects qui font la spécificité d'Assise : christianisme, zen et thérapie initiatique.

La méditation zen, les enseignements de Jacques Breton, les partages dans l'écoute et le respect, les exercices initiatiques, l'eucharistie et à approfondir l'un ou l'autre des aspects de cette voie.

Pour que le parcours soit juste, il est demandé aux participants de s'inscrire aux trois week-ends proposés, mais aux personnes nouvelles il ne sera demandé d'engagement qu'après avoir vécu le premier week-end. N'hésitez pas à les rejoindre.

 

2) « Cheminer dans la confiance » (Notes prises lors d'un enseignement de J. Breton pendant le 1er week-end).

 

La voix de l'unité :

C'est recevoir la vie et l'accueillir.
         découvrir qui je suis.

C'est un cheminement de toute une vie, devenir de plus en plus vrai.
                                                          travailler au cœur de soi-même.

 

Nous sommes en quête d'unité, mais le danger c'est l'individualité.

Ne pas confondre l'unité avec la fusion
                                           l'uniformité (tendance totalitaire)
                                           l'égalité

L'unité c'est être en paix avec soi et avec les autres.

 

Chaque personne est unique.

Il s'agit de concilier l'unité en soi-même faite dans le respect de chacun, et la marche ensemble (la vie sociale), en tenant compte du fait que la personne est unique.

 

L'unité commence par soi-même : entre nos désirs et notre réalité du présent.

Discerner nos choix en distinguant :

  • notre désir ou inspiration profonde,
  • nos instincts,
  • notre affectivité.

Est-ce que nos décisions sont en lien avec notre "moi profond", avec notre capacité de développer notre personnalité ?

Il est nécessaire de faire continuellement le passage du "petit moi" au "Je" :

  • retrouver un Je dans ma personne, un Je qui prend sa source au cœur de moi-même
  • m'ouvrir à ce Je qui ne m'écrase pas, et qui peut au contraire prendre en compte tout ce que je suis.

Ce Je entraîne toute ma personne, tout mon être pour que je sois en communion avec les autres.

Ce Je est habité par une Présence qui est Force – Lumière – Amour.

 

À quel Dieu est-ce que je crois ?

  • un Dieu extérieur qui s'impose à moi
  • ou un Dieu intérieur à moi-même ?

Je suis appelé à être fille ou fils de Dieu… fille ou fils d'un Dieu créateur qui constamment, avec moi, me crée pour être.

 

On ne peut bâtir et construire que dans la confiance :

  • confiance dans ma réalité intérieure, en reconnaissant mes fragilités, mes peurs, mes doutes,
  • confiance dans le divin qui m'habite

La confiance reste une attitude fondamentale pour travailler l'unité.

 

LA CONFIANCE.

Trouver les points d'appui pour être en paix, alors même que nous passons par des stades difficiles (angoisses, peurs, doutes…).

L'évolution se fait progressivement.

Dans le livre de la Genèse, on voit que l'homme se sépare de Dieu pour devenir lui-même le dieu.
Dans la Bible, la Sagesse décrit le chemin de l'homme vers Dieu (Sagesse 13, 1-9[1]).
Pour grandir, l'homme au jardin d'Éden doit mettre sa foi dans son Créateur alors que la tentation profonde est de mettre sa foi en soi-même.

Se poser les questions :

  • Qui fait le choix ? Où est-ce que je mets ma foi ?
  • Qui est au cœur de moi-même ? (Est-ce un Dieu que j'imagine tout-puissant… ?)

Lors d l'Exode, Dieu se révèle à Moïse pour libérer l'homme.
   Dieu fait alliance pour libérer l'homme des conditionnements qui l'enferment.

 

Mon choix doit être éclairé de l'intérieur… Dieu me dit : « Je mettrai ma loi dans ton cœur. »

Dieu est amour, il partage mes souffrances… Il s'est fait homme pour humaniser l'homme et le diviniser.

L'amour, l'amitié, la relation à l'autre doivent se construire dans la confiance :

  • le roc = la terre
  • la source = le divin.

La Bible rapporte les soins de Dieu pour son peuple : « Quand Israël était jeune, je l’aimais : d’Égypte j’ai appelé mon fils. Mais ils se sont éloignés de ceux qui les appelaient ; ils ont sacrifié aux Baals et offert de l’encens aux statues. C’est moi qui ai guidé les pas d’Ephraïm, en le prenant par les bras ; mais ils n’ont pas compris que je prenais soin d’eux. Je les ai tirés avec des liens humains, avec des chaînes d’amour. J’ai été pour eux celui qui relâchait leur joug, je leur ai présenté de quoi manger… » (Osée 3-4)

 Pour vivre je dois mettre en œuvre tout ce que je suis à travers ma volonté, mon intelligence, mon corps, … en sachant que Dieu ne me donne pas tout de suite ce dont j'ai besoin… c'est un long chemin.

Où est-ce que je mets ma confiance ?

Une seule condition est nécessaire pour travailler sur la confiance, c'est l'humilité, c'est-à-dire reconnaître mes peurs, mes limites, mes faiblesses.

 

LE CHEMIN SPIRITUEL :

  • Je reçois tout de mon Créateur comme un don : la lumière, la force, l'amour.
  • J'accueille mon état intérieur, la Présence en moi.
  • Je rends grâce de cette bonté, de cette beauté, de la vérité (toutes choses dont je ne suis pas la source).

Commencer à vivre la confiance par des petites choses. Par exemple en me levant le matin, décider de faire confiance pendant la journée au travers des personnes et des actions à vivre.

Nous avons mission

  • de nous construire,
  • de découvrir pour quoi nous sommes faits.

 

Trois mots clés dans le chemin spirituel :

PATIENCE

PERSÉVÉRANCE

COURAGE

 

II – Évolution des week-ends de l'Unité

 

Les week-ends de l'Unité au centre Assise, sont inaugurés en 2003-2004. À l'époque il y avait aussi un groupe de cheminement qui existait depuis plusieurs années en se réunissant quatre week-ends par an, mais ce groupe s'est arrêté par manque de participants.

 

Les deux premières années le cycle est annoncé sur 3 week-ends sans thème précis,
Animation : Jacques BRETON et Marie-Aleth LAGENTE.

En 2003-2004 le nombre de participants était limité à 16, les demandes ont été trop nombreuses, il y a eu une liste d'attente

En 2004-2005 : présence de 12 à 15 personnes

 

À partir de 2005 un thème est précisé sur le programme :

En  2005-2006 : « Cheminer dans la confiance » (présence de 20 personnes).
Animation : Jacques BRETON, Marie-Aleth LAGENTE et Bénédicte de NAZELLE

En 2006-2007 : Quelle est notre place, notre mission en ce monde ?
Animation : Jacques BRETON, Marie-Aleth LAGENTE

 

Ensuite le cycle est annoncé sur 4 week-ends.

Thème 2007-2008 : L'espérance (Comment nous situer par rapport à l'avenir tout en vivant pleinement le présent ?)
Animation : Jacques BRETON, Marie-Aleth LAGENTE, Claire GRAF

Thème 2008-2009 : La paix.
Animation : Jacques BRETON, Marie-Aleth LAGENTE, Claire GRAF

Thème 2009-2010 : les Béatitudes
Animation :    Jacques BRETON, Marie-Aleth LAGENTE, Claire GRAF

 Thème 2010-2011 : La vie
Animation :    Jacques BRETON, Marie-Aleth LAGENTE, Claire GRAF

 Thème 2011-2012 : la place du corps dans la vie spirituelle
Animation : Jacques BRETON, Claire GRAF, Laurence OUDJANI

 Thème 2012-13 : Affectivité et vie spirituelle
Animation : Jacques BRETON, Laurence OUDJANI,  Christiane BOURGET

 Thème 2013-14 : La Foi
Animation : Jacques BRETON, Christiane BOURGET et Jean-Luc VIDUA

 Thème 2014-15 : la vie spirituelle dans le quotidien
Animation : Jacques BRETON, Christiane BOURGET et Anna LADYGUINA

 Thème 2015-16 : la Présence et le Désir
Animation : Jacques BRETON, Christiane BOURGET et Anna LADYGUINA

 

Annonce qui figure dans le programme 2016-17 :

Les quatre week-ends qui sont proposés offrent les moyens de donner sens à notre existence qui est à la fois physique, psychique et spirituelle, par une meilleure connaissance de nous-même. « Qui suis-je ? »
Le thème de cette année est « LA VIE ». Qu’est-ce qui anime notre Vie ?
Le monde dans lequel nous vivons est marqué par la violence, la mort et l’insécurité. Tout cela créé un climat d’inquiétude qui nous empêche de vivre pleinement en confiance.
Et pourtant nous sommes appelés à vivre pleinement ce que nous sommes. Notre existence n'a de sens que dans la mesure où nous laissons la Vie agir en nous pour nous permettre non seulement de développer notre personnalité mais aussi d’entrer davantage en relation avec les autres pour leur permettre aussi d'exister.
Au cours de ces 4 weekends nous aborderons les symboles de l'Esprit : l'Eau, le Souffle, le Feu ; les liens entre notre vie terrestre et notre Vie spirituelle. Nous parlerons aussi du lien entre la Vie et l'Amour.
Le zen, les enseignements, la lecture de certains passages de l’Évangile de St Jean, les partages, les exercices initiatiques dans l’esprit de K. Graf Dürckheim (argile, dessin, danses, mythes...) l’Eucharistie nous aident à approfondir des aspects de ce chemin.
Il est demandé de s'inscrire pour l'ensemble des quatre weekends de l'année si possible.
Animation : Jacques BRETON, Christiane BOURGET et Anna LADYGUINA

 

Annonce qui figure dans le programme 2017-18 :

Le travail proposé au groupe de l’Unité permet une rencontre intérieure entre la foi chrétienne et le zen, entre le chant liturgique et l’écoute du silence intérieur pendant la méditation. Sur ce chemin en quête de l’unité Corps / Âme / Esprit, vous êtes invités à réveiller, mettre en mouvement et relier les différentes parties de vous-même, à vous ouvrir à votre profondeur et à libérer en vous la source profonde de votre être qui dynamise votre vie et vous ouvre à la plénitude.
Pendant les quatre week-ends de cette année nous vous proposons un travail continu autour du thème : « Risquer d’être soi ».
Nous commençons nos ateliers avec l’accueil intérieur de la parole de Dieu que nous méditerons ensuite lors d’une marche méditative dans le parc. Ce travail sera accompagné par Jean-Louis Vidal qui vous introduira à la lecture de l’Évangile et à la pratique de zazen, méditation assise.
Il vous sera proposé deux ateliers :
- Christiane Bourget animera le travail de l’argile, qui vous permettra, grâce à vos mains, d’entrer en contact avec votre profondeur.
- Anna Ladyguina vous proposera un travail initiatique avec l’histoire biblique de Jonas à travers les expressions corporelles, le dessin méditatif et le dessin couleur. Ce passage de la Bible est souvent compris comme un retour vers soi, à l’essence de notre Être, à nos responsabilités vis-à-vis de nous-même et vis-à-vis des autres.
Les sessions se dérouleront essentiellement dans le silence. L’accueil de la Parole de Dieu, la méditation zazen, les danses méditatives et les partages en groupe dans une atmosphère de bienveillance et de respect de chacun viendront enrichir ces week-ends.
Nous demandons aux personnes de s’engager pour l’année après avoir expérimenté le premier week-end.
Animation : Jean-Louis VIDAL, Christiane BOURGET et Anna LADYGUINA

 

Annonce du programme 2018-19 (Texte extrait de  Sur le chemin de l’Unité)

La pécheresse« A la rencontre de notre Féminin Intérieur »

Les week-ends Sur le chemin de l’Unité existent depuis une quinzaine d’années à l’initiative de Jacques Breton. Le travail proposé au groupe de l’Unité permet une rencontre intérieure entre la foi chrétienne et le zen, entre le chant liturgique et l’écoute du silence intérieur pendant la méditation.

Cette année nous vous proposons de cheminer à la rencontre des différentes facettes du "féminin" de notre Être. L’assise en silence (zazen), les danses méditatives, l’expression corporelle, le dessin couleur, le travail avec l’argile nourriront la réflexion autour de ce thème. Nous redonnerons la place et la parole aux figures féminines de l’évangile :

  • Marie, mère de Dieu,
  • la Samaritaine,
  • la femme pécheresse,
  • Marie-Madeleine.

Si la part masculine de notre être a bien été valorisée dans notre société dont les valeurs patriarcales sont mises au premier plan depuis des millénaires, notre Féminin intérieur demande encore à être (re)découvert, réhabilité et à retrouver sa juste place à côté de notre Masculin intérieur pour pouvoir réconcilier les deux parts de notre être profond.

Eucharistie célébrée le dimanche par Jacques Mérienne, responsable spirituel du centre Assise

Animation :    Jean-Louis VIDAL, Christiane BOURGET et Anna LADYGUINA
Dates :            06-07 octobre 2018 / 19-20 janvier / 02-03 mars / 11-12 mai 2019
Horaire :         du samedi 10h au dimanche 17h
Lieu :               Centre de Saint Gervais
Participation aux frais : 150€ (tarif réduit : 110€ – tarif soutien : 190€)

Animateurs :

Jean-Louis VIDAL a rencontré Jacques Breton en 1998 et Eizan Roshi en 1999. Depuis il a avancé sur le chemin d’Assise dans la proximité et l’amitié de Jacques Breton, ainsi que sur le chemin du zen, relié à Eizan Roshi, de sesshin en sesshin à Saint-Gervais et au Japon au Ryutaku Ji. Il anime comme jikki des sesshins 5 jours à Saint-Gervais et propose depuis 10 ans dans le sud près de Montpellier trois fois par an 3 jours de pratique de zazen et de prière chrétienne dans des monastères (La Paix-Dieu 30 – Notre Dame des Neiges 07 – En Calcat 81). Jean-Louis Vidal a fait des études de philosophie et de théologie. Il exerce le métier de bibliothécaire et est directeur de Médiathèque.

Christiane BOURGET chemine avec le Père Jacques Breton depuis la création du Centre Assise en 1988. Elle s’est formée auprès d’Anna Elisabeth Flory, disciple de Graf Dürckheim, en Allemagne. Elle participe à différentes sessions de thérapie initiatique avec le dessin, l’argile, le chant et aux sesshins zen. Chaque année elle participe à la semaine Sainte proposée par Jacques en intégrant les symboles terre, eau, feu et souffle pour nous aider à entrer dans la mystique chrétienne. Avec Barbara Osterwald elle a suivi la formation au champ d’argile : labourer la terre pour aller à la rencontre de l’autre et de soi. Elle s’est aussi formée à la relaxation au Centre « Éveil et Créativité ». Depuis 2010 elle anime des sessions à St-Gervais : Travail corporel, relaxation et l’argile.

Anna LADYGUNA est docteur en psychologie clinique, psychothérapeute et conférencière. Elle anime au Centre Assise les sessions « Sur le chemin de l’unité » et un atelier de « Travail initiatique avec les Mythes ». Son travail individuel est inspiré par sa formation jungienne de la Société Suisse pour le Thérapie par le Jeu de sable. Ces ateliers en Thérapie initiatique sont inspirés par sa formation auprès des collaborateurs de K. Graf Dürkheim et par sa formation à « l’Institut de Travail Initiatique avec les contes et les mythes ». Anna donne des conférences et participe à divers colloques à l’Université de Strasbourg et au Centre d’études sur la psychanalyse jungienne à l’Université Libre de Bruxelles.

A noter que Anna LADYGUNA fait 2 conférences au Forum 104 Paris « Sur les traces de l’Eternel féminin »:

  • une 1ère conférence Mercredi 6 février 2019 à 20h  "Vers la transformation : du Féminin Terrestre au Féminin Lunaire »,
  • et une 2ème Mercredi 5 juin 2019. "Vers le Féminin spirituel : du Féminin Lunaire au Féminin Solaire".

 

 Voir l'ensemble du programme : Le programme du centre Assise en 2018-2019

 



[1] « Tous les hommes, en qui est l'ignorance de Dieu, sont vains par nature ; ayant vu le bien, ils n'ont pu connaître Celui qui est ; ayant considéré les œuvres, ils n'ont pas connu l'Artisan. Ils ont regardé comme des cieux, régulateurs du monde, soit le feu, soit le vent, soit l'air mobile, soit le cercle des étoiles, soit l'onde impétueuse, soit les luminaires du ciel. Si, charmés de leur beauté, ils les ont pris pour des dieux, qu'ils comprennent combien est plus beau le Maître, puisque le Créateur même de la beauté à créé ces êtres. S'ils ont été émerveillés de leur force et de leur énergie, qu'ils songent combien Celui qui les a mis en ordre est plus fort qu'eux. Car il est visible qu'à la grandeur et à la beauté des créatures correspondent la grandeur et la beauté du Créateur. Mais enfin, à ces hommes il y a d'abord peu de reproches à faire ; car ils s'égarent facilement, cherchant Dieu et Le voulant trouver. Attirés par Ses œuvres, ils s'enquièrent et ont foi en l'apparence, tant ce qu'ils voient est beau. Mais ensuite, s'ils persistent, ils sont impardonnables. Car s'ils ont pu en savoir assez pour estimer les choses du temps, comment ont-ils tardé à trouver Celui qui en dispose ? » (Sagesse 13, 1-9)