Voici la lettre que J. Breton écrivait en avril 1990 pour le programme envoyé aux adhérents. A l'époque le bulletin des Voix d'Assise n'existait pas encore.

 

 

Chers amis,

 

Le printemps est là. La nature s'ouvre petite à petit à la Vie.

Qu'en est-il pour nous ? N'éprouvons-nous pas quelques difficultés à sortir de cet hiver qui, sans avoir été rigoureux, a endormi nos forces vives ? Ne nous sentons-nous pas empêtrés dans nos revêtements bien sécurisants, non pour nous protéger du froid, mais de nos peurs, de nos craintes ! Pourtant, sur le plan mondial, tout bouge et nous avons l'impression de rentrer dans une ère nouvelle...

Mais ne nous fions pas trop aux apparences. C'est le cœur de chacun d'entre nous qui doit changer. Or, n'est-il pas encore trop replié sur des acquis de toutes sortes, matériels, intellectuels, relationnels, moral ou religieux. Cela crée en nous un endurcissement auquel s'ajoute un passé inconscient. Cela instaure une espèce de croûte dont nous avons bien du mal à nous libérer malgré nos efforts de détachement.

 

fleurMais croyons-nous en la Vie ?

S'il nous fallait caractériser l'Être divin, nous dirions qu'il est essentiellement Vie et que sa puissance de résurrection est infiniment plus forte que toutes nos résistances.

Ne le constatons-nous pas en regardant la nature. Comment une pousse si fragile jaillissant d'une petite graine est capable de percer une croûte de terre si dure que la pioche a du mal à l'entamer.

Alors prenons conscience de toutes les forces de mort qui sont en nous, faites d'illusions, de résistances, de peurs, de compensations, d'attachements divers et laissons en nous jaillir le Souffle intérieur, la Source. La vie est là, toute-puissante, capable de tout renouveler, pleine de la Sagesse et de l'Amour divin.

Unis à elle, nous pourrons espérer vaincre nos forces de mort. Ouvrir notre cœur, notre esprit pour qu'à travers nous, par toutes nos activités créatrices, la vie se répande, et que se développent autour de nous la paix et la joie.

 

Avec toute mon amitié

Jacques Breton