08 mai 2019

La relation de maître à disciple : Entretien avec maître Masamichi Noro, mai 2003

Maître Masamichi NORO - fondateur du kinomichi issu de l'aïkido - était ami avec le Père Jacques Breton décédé en 2017. Celui-ci avait créé le centre Assise, d'où ce blog des Voies d'Assise. Dans les papiers de J. Breton trouvés après sa mort figuraient quelques documents concernant maître Noro, en particulier, un entretien datant de mai 2003 qui avait été réalisé par un étudiant qui écrivait un mémoire sur "Maître et disciple". C'est cet entretien qui figure ici, les notes ayant été ajoutées. Il est suivi d'un extrait de Le... [Lire la suite]

01 juin 2019

Jacques Vigne et la mystique du silence

  Dans son livre La mystique du silence, « le docteur Jacques Vigne nous offre depuis son ermitage himalayen un précieux support de réflexion sur la signification du silence. Tâche paradoxale, mais assumée ici dans un itinéraire qui embrasse toutes les traditions, de l'Inde au soufisme, et du bouddhisme zen à la kabbale et à l'orphisme. » Le Centre Assise repose sur les trois piliers que sont le zen, le cheminement selon Graf Dürckheim, et la voie chrétienne. Il a invité le docteur Jacques Vigne à animer une session du... [Lire la suite]
09 septembre 2019

Le mouvement universel du Ki, interview de Maître Masamichi Noro, Aïkido magazine 2003

Pour compléter les messages déjà parus sur le blog, voici un article qui  donne l'historique avec des éléments concernant l'évolution de maître Noro depuis sa jeunesse, les personnes qui ont été importantes pour lui (Maître Ueshiba, Graf Dürckheim…) et la création du kinomichi. Tout un passage concerne le hara et le Ki, l'union ciel-terre. Lien vers le numéro d'Aikido Magazine :  Le mouvement universel du Ki. Lien vers un message référence pour le kinomichi : La transmission du kinomichi : Documents disponibles,... [Lire la suite]
15 octobre 2019

Manger juste et se régaler ! Deux recettes d'automne parues dans Voix d'Assise n° 39

Dans notre quête d'authenticité et d'accomplissement de notre être, l'alimentation doit trouver sa place. C'est en ce sens qu'Hélène Péronne et Ghislaine Régent nous proposaient des réflexions et des recettes à la fin du n° 39 de la Voix d'Assise en septembre 2007.   Manger juste et se régaler !   Il n'est jamais superflu de nous rappeler l'importance d'une alimentation saine pour notre équilibre vital. "Bien manger c'est le début du bonheur !" dit un slogan publicitaire à la mode. Chacun de nous, à sa... [Lire la suite]
08 décembre 2019

Par J. Breton : Le kinomichi comme art d'accueillir l'autre et de prendre un objet en communion avec lui

« Si l'une des missions de l'homme est de gérer le monde comme il doit gérer sa propre vie, il se doit de le respecter fondamentalement. C'est donc toute une attitude à acquérir qu'il va développer même dans les plus petites choses…»J. Breton nous propose de découvrir un chemin permettant d'acquérir cette attitude, un chemin que lui-même a emprunté : « Je l'ai découvert au travers de tous les arts de vivre japonais : aussi bien à travers la cérémonie du thé qu'en kinomichi dans l'usage du bokken (sabre en bois) et dans le travail avec... [Lire la suite]
02 février 2020

Par Christophe GÉNIN : « Je vous laisse un trésor » nous a dit Noro Masamichi senseï

Le trésor dont parle Maître Noro est l'ensemble des techniques et de la pratique qu'il a conçues à partir de l'Aïkido et avec d'autres apports en lui donnant le nom de Kinomichi en 1979 [Voie (michi) de (no) l'énergie (Ki)]. Ce trésor n'est pas mis en dépôt chez une seule personne qui serait détentrice de la bonne pratique, mais dans le cœur de chacun.  Le Dragon Magazine. H.S. Aïkido n° 26 du 8 octobre 2019 comporte un dossier intitulé "La force en Aikido" (Faut-il être fort ?)[1]. C'est p. 70-74 de ce numéro que figure... [Lire la suite]

01 avril 2020

La transmission du kinomichi : Documents disponibles, principes de la nomenclature… mis à jour régulièrement

Voici un message de référence sur le kinomichi, la deuxième partie étant destinée surtout à ceux qui le pratiquent déjà ou à ceux qui s'intéressent à l'évolution de cet art créé par maître Masamichi Noro. Jacques Breton (à qui est dédié ce blog) était ami de maître Noro et a accompagné l'évolution du kinomichi depuis sa création à partir de l'aikidô. Il était persuadé de la nécessaire complémentarité du kinomichi par rapport au zen (cf. Ecrits de Jacques Breton sur Maître Noro et le kinomichi). Le centre Assise, par l'intermédiaire... [Lire la suite]
24 avril 2020

Kinomichi et Médecine Traditionnelle Chinoise, article de Francis Rouam datant de 1992

Francis Rouam est psychiatre et acupuncteur et pratique le kinomichi depuis très longtemps. De leur vivant, il était ami de maître Noro et de Jacques Breton. Il a participé aux activités du Centre Assise dans le cadre du zen. En particulier il a fait partie des deux premiers voyages au Japon où Eizan Rôshi a accueilli un groupe du Centre dans son temple Kaizen-ji de Tokyo pour un sesshin (1992 et 1995), F. Rouam est d'ailleurs sur la photo de Echo du voyage au Japon 1995, au milieu du dernier rang . Cet article "Kinomichi et MTC"... [Lire la suite]
07 mai 2020

Voir ou revoir d'anciens films de Patrice Chagnard (Zen, le souffle nu ; K-G Dürckheim...)

Regarder un film de Patrice Chagnard est une véritable aventure... Comme une dizaine de ses anciens films sont accessibles gratuitement sur internet, en ce moment où nous sommes en confinement il est temps d'en profiter ! Trois films (Swamiji, un voyage intérieur ; Karlfried Graf Dürckheim, Le geste a la parole ; Zen, le souffle nu), ont déjà été cités dans des messages du blog, les liens sont donnés ci-après. Le site "vodeus.tv" propose gratuitement actuellement 9 films de Patrice Chagnard, et de plus il propose la vidéo... [Lire la suite]
07 mai 2020

Le lieu où les images restent, Interview du cinéaste Patrice Chagnard en 1988

« Quel chemin y a-t-il entre le cœur et l'œil, entre la puissance du désert et l'éphémère de l'image ?    Un immense désir et un désir de l'immense.    Des milliers de routes et de clins d'œil.    Des sourires attendus et des patiences.    Une vibration incessante, une conversation soutenue entre la force du typhon et celle du grain de blé.    Un cinéaste nous parle et nous restitue des lumières à vous brûler le cœur et des silences à vous désaltérer le regard.»   ... [Lire la suite]